Notes sur Père riche, père pauvre

Père riche, père pauvre - Edition 20e anniversaire

Reconnu dans le milieu entreprenarial, Robert Kiyosaki a écrit le best-seller Père riche, père pauvre en 2000 sur le rapport vis à vis de l’argent. Ou comment changer d’état d’esprit, apprendre à faire travailler l’argent pour vous.

Les points qui me semblent essentiels :

  • Acheter des actifs donc des choses qui rapporteront.
  • Note inctinct primitif nous pousse à éviter les risques de perdre de l’argent. Affronter cette peur.
  • Si vous êtes du genre à attendre que le bon événement se produise, il se peut que vous ayez à attendre longtemps encore. J’ai observé des individus jouer au jeu CASHFLOW et se plaindre que les cartes des bonnes occasions ne se retrouvent jamais entre leurs mains. Ils se contentent donc de rester assis à la table. J’ai vu des individus tirer la carte de la bonne occasion, et ne pas avoir assez d’argent pour la saisir. Ils se plaignent ensuite qu’ils auraient pu sortir de la foire d’empoigne s’ils avaient eu assez d’argent . Ils restent donc assis là eux aussi. J’ai même observé des individus tirer une carte de formidable occasion et la lire à haute voix sans même se rendre compte que c’est vraiment une fantastique occasion. Ils ont de l’argent, c’est le bon moment, ils ont la bonne carte, mais ils sont incapables de voir cette occasion qui leur pend au bout du nez. La majorité des individus ne connaissent qu’une seule solution : travailler dur, économiser et emprunter.”.
  • Analyser plutôt que de critiquer.
  • Accepter et apprendre des erreurs. Dans le cas contraire la vie continuera de te bousculer et tu continuras de reprocher tes erreurs aux autres.
  • Accepter l’ignorance et s’instruire plutôt qu’utiliser l’arrogance pour tenter de cacher l‘’ignorance.
  • Ne pas se perfectionner sur ses capacités à faire un bon hamburger, mais aussi étendre ses connaissances pour apprendre à le vendre.