Tous les clients ne sont pas égaux

Tous les clients ne sont pas égaux.
Je connais des des vendeurs qui n’acceptent ni les virements Western Union ni les chèques. Ce à quoi certains ne manqueront pas de rétorquer le client : « Mais vous perdez 10 à 15 % de vos ventes ! » Ce à quoi le vendeur répond : « Oui, c’est vrai mais j’évite aussi les 10 à 15 % de clients qui créent 40 % des coûts et dévorent 40 % de mon temps. » Les prospects les plus exigeants et les plus pingres… font les clients les plus exigeants et les plus pingres. Les exclure du jeu est à la fois une bonne décision d’art de vivre et une bonne décision financière. Les clients qui n’aiment pas payer et qui adorent que l’on s’occupe d’eux sont les champions des coups de téléphone interminables

Source : La semaine de 4 heures